Publicité

Voyage au Canada : que savez-vous de l’AVE et des formalités d’accès au territoire ?

publié le 13/05/2021

L’AVE est-il indispensable pour se rendre au Canada ?

Si pour des raisons professionnelles ou personnelles vous vous rendez dans le Grand Nord blanc, sachez que vous n’aurez pas que besoin de manteaux épais. Il vous faudra entre autres soit un visa, soit d’une AVE ; le tout dépend d’un certain nombre de critères ! Voici détaillées pour vous les différentes formalités d’entrées sur le territoire canadien.

De quoi avez-vous besoin pour aller au Canada ?

En tant que ressortissant français ou d’un quelconque pays de l’Union européenne, il vous faudra :

  • Obligatoirement l’AVE Canada pour tout séjour d’affaires ou touristique de moins de 6 mois. Ceci est également valable lorsqu’il s’agit d’une escale.
  • Un visa apposé sur votre passeport pour tout autre type de séjour d’une durée supérieur à 6 mois. Vous serez dans l’obligation de vous-même vous rapprocher du Centre de visas VFS pour toute demande de visa.

Le visa Canada : on en parle !

Comme pour tout visa, le visa Canada est une autorisation d’entrée et de séjour sur le territoire canadien sur une période déterminée. Sachez que les autorités canadiennes sont habiletés à délivrer deux types de visas.

Le premier est l’AVE, entendez Autorisation de Voyage Electronique. Il s’agit d’un visa électronique qui est exclusivement réservé aux ressortissants de l’UE à condition que leur séjour n’excède pas 6 mois. Ce modèle d’autorisation électronique a été mis en place par le Canada afin d’alléger les restrictions d’entrée sur les sols pour les Européens, exactement comme l’ESTA. L’ESTA est l’équivalent américain du e Visa prôné par le Canada.

Le second type de visa canadien est le visa classique à apposer sur une page de votre passeport. Il est quant à lui destiné aux détenteurs de passeports non européens, mais pas que ! Il est également obligatoire pour les ressortissants européens souhaitant effectuer un séjour d’une durée de plus de 6 mois.

Quid de la durée de validité et des documents à fournir pour l’AVE

Pour entrer et séjourner sur le territoire canadien, sachez que l’AVE vous permet une entrée multiple sur le territoire. Comme mentionné plus haut, il vous permet d’entrer et visiter le canada pendant 180 jours maximum (soit 6 mois) et a une validité de 5 ans. Cinq années durant lesquelles vous pourrez entrer et visiter le Grand Nord blanc pour 6 mois au plus à chaque fois. Assurez-vous toutefois en cas de voyages multiples que la date d’expiration de votre passeport soit supérieure à 6 mois.

Question formalité, la demande du e Visa canadien ne nécessite pas une montagne de documents. Il vous faudra fournir :

  • Le formulaire de demande de visa en ligne dument rempli.
  • Obligatoirement 1 scan de la page d’identité de votre passeport (en cours de validité de la date d’entrée à celle de sortie du territoire) ayant 2 pages vierges.
  • Éventuellement des pièces supplémentaires en fonction de votre cas.

L’avantage du visa AVE est qu’il ne vous sera pas exigé la présentation d’un billet d’avion, ni celle d’une réservation d’hôtel. Une fois les démarches lancées, assurez vous de prendre connaissance des différentes formalités douanières ainsi que des informations de dernières minutes publiées par les autorités.

Comment obtenir un visa classique d’entrée sur le territoire canadien ?

Dans le cas où vous ne répondez pas aux conditions requises pour être éligibles au visa électronique, il vous faudra effectuer une demande de visa classique auprès du VFS (qui est l’organisme mandaté). Vous pouvez donc prendre rendez-vous dans un centre de visa VFS physiquement ou en vous rendant sur le site officiel www.vfsglobal.ca/. Ou à défaut, vous devrez vous rapprocher des bureaux de l’Immigration Canada.

Qu’en est-il du prix des différents visas canadiens ?

Pour l’autorisation électronique, les frais de visa s’élèvent à 7 $ CAN (soit 5 euros). Il vous faudra vous en acquitter immédiatement après que vous ayez rempli la demande de visa. C’est seulement après son règlement que le traitement de votre demande pourra démarrer.

Quant au visa classique, les frais dépendent de votre nationalité et du type de visa spécifique pour lequel vous effectuez la demande (tourisme, affaires, permis de travail ou d’études…).

Fermer