Publicité

La FED se met sur le « dos » du Tether

publié le 05/07/2021

Un responsable de la Réserve fédérale américaine (FED) estime que le marché des monnaies stables doit être surveillé. La FED s’inquiète du développement des monnaies stables, qui ne sont toujours pas réglementées. A l’issue du Forum officiel des institutions monétaires et financières (OMFIF) qui s’est déroulé le 25 juin dernier, Eric Rosengren, le représentant officiel de la FED à Boston, a indiqué que le Tether était un danger pour l’équilibre du système. la finance telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Le Tether dans le collimateur de la FED

Dans son discours, M. Rosengren a inclus le Tether dans sa liste de « défis pour la stabilité financière » que la Réserve fédérale de Boston surveille en détail, selon le représentant. Rosengren a qualifié l’USDT comme étant l’un des « nouveaux perturbateurs des marchés du crédit à court terme. »

Caitlin Long, une afficionados du bitcoin expérimentée à la Bourse de Wall Street, a analysé l’intervention de M. Rosengren ainsi que l’annonce de la Fed sur le Tether, notant que la Réserve fédérale n’avait jamais fait spécifiquement référence à la pièce stable auparavant.

M. Long a tweeté les fiches de l’intervention, mais il a également mis en avant deux aperçus d’une interview de Rosengren parue sur le site Yahoo. Caitlin Long a précisé que, puisque les dollars américains sont mesurés par la SEC, la Fed devrait avoir le pouvoir sur toutes les pièces stables. « Il est primordial que la Fed le dise. Caveat emptor, les amis. » Cette expression latine se traduit par « l’acheteur tient compte du danger » ou « vendu en l’état ».

Acheter Tether reste aujourd’hui un mouvement intéressant, notamment pour acheter d’autres crypto-monnaies sur des plateformes comme Binance par exemple.

Le Tether sensibilise l’opinion publique

Dans l’interview accordée à Yahoo News, Rosengren a déclaré qu’il serait préférable de réglementer tout ce qui est lié à la finance d’une manière « plus complète », il estime que c’est nécessaire.

Il craint que le marché des jetons stables devienne logiquement un secteur majeur de notre économie. Le fait qu’il ne soit pas ou mal réglementé peut à terme devenir un problème. Selon lui, il faut prendre en compte « ce qui se passe lorsque les gens sortent très rapidement de ce type d’instrument ».

Il affirme que les stablecoins sont très similaires aux instruments du marché monétaire de premier ordre, mais il les qualifie de plus risqués. Le capital d’achat des stablecoins serait redirigé vers le bitcoin, selon des données rapportées par Cryptonaute.fr le même jour.

Fermer