Publicité

L’additif attitude !

publié le 11/04/2017

Ils sont partout dans nos rayons, dans nos biscottes, notre lait, nos yaourts, nos produits beauté, nos sauces… c’est le cas de le dire, il y en a à toutes les sauces ! Mais à quoi servent-ils, plusieurs d’entre vous se sont posés la question, nous avons tous lu au moins une fois les petits caractères sur nos boites de céréales ou autre sans forcément tout comprendre.

Bien je vais essayer de vous en dire un peu plus sur certains de ces additifs, afin de moins se perdre et d’y voir un peu plus clair dans tous ces chiffres 😉

Pour commencer, il faut savoir que les additifs sont présents depuis longtemps, cela a commencé par la salaison de la viande et du poisson afin de mieux les conserver, et venu ensuite l’utilisation des arômes et colorants pour embellir les aliments au temps de l’Egypte ancienne, s’en est suivi plus tard aux ajouts d’épaississants et autres agents de texture par des chefs cuisiniers.

A petite quantité dans nos produits, les additifs permettent d’améliorer la conservation, la tenue, ou encore le goût et la texture de certains aliments.

Mais pourquoi les appelons-nous E106, ou E200 ? Ils se définissent comme cela par rapport à la réglementation Européenne, la lettre E (pour Europe) suivi d’un nombre de trois chiffres (le SIN ou Système international de numérotation). Ils sont ensuite classés selon une catégorie.

Alors bien entendu, je ne pourrais pas tous les lister vu la quantité énorme d’additifs, j’y passerai le mois 😛

Cependant, ils sont répartis selon plusieurs catégories, 24 précisément, dont les principales sont : les colorants, les édulcorants, les conservateurs, les antioxydants, les exhausteurs de goût et agents de texture (émulsifiants, épaississants, gélifiants). Attardons-nous sur ces principales catégories et prenons des notes 😀

Commençons par les colorants, ils font partie de la catégorie des E100 : Ils sont présents pour, comme le nom l’indique, donner de la couleur à un produit, et parfois ils compensent une perte de couleur d’un aliment, souvent lié à une trop forte exposition au soleil ou à l’air libre. Les colorants sont utilisés quasiment partout, il en existe un grand nombre, les plus connus sont le E140 la chlorophylle, ou encore le E174, l’argent.

Les Emulsifiants, catégorie des E400 : présents dans les produits laitiers, les glaces ou encore le pain, ces additifs permettent une meilleure conservation et une bonne texture des produits, parmi les plus connus vous retrouvez la gélatine E428, ou le sorbitol E420.

Les édulcorants, catégorie des E900 : ce sont les additifs aux pouvoirs sucrés, ils sont généralement utilisés dans les produits allégés et les boissons light, afin de remplacer le sucre. Vous connaissez sans doute le E951, l’aspartame, qui fait souvent polémique, la saccharine E954, le plus ancien édulcorant artificiel, ou encore le sucralose E955.

Les exhausteurs de goût, les E600 : comme le nom l’indique aussi, ces additifs ont le pouvoir de rehausser et améliorer le goût des aliments. Ils sont la plupart du temps utilisés dans les sauces, les plats cuisinés, les soupes ou crèmes. Le plus connu reste le E621 le glutamate monosodique.

Et pour terminer, les conservateurs et antioxydants, catégories E200 et E300 : Ces additifs permettent une conservation plus longue et limite la prolifération des bactéries et microbes des aliments. ils ont pour rôle également de maintenir plus longtemps l’aspect des produits évitant une détérioration plus rapide. Ils sont principalement trouvés dans les aliments cuits. Parmi eux sont retrouvés les nitrites E249, E250 (sodium, potassium), E290 dioxyde de carbone, ou encore l’hydroxyanisol butylé E320.

Le tour des principaux additifs maintenant fait, vous avez les clés pour permettre de comprendre un peu mieux ce qu’il y a derrière vos boîtes dans vos rayons 😉

Fermer